Jonathan Inizan

Artiste peintre

Jonathan-inizan-RDA-2024Peintre autodidacte, Inizan commence la peinture vers 15 ans, expérimente l’huile et le dessin avec un ami. Au sortir du lycée, il s’orientera vers la musicologie et l’histoire de l’art mais c’est plutôt l’école buissonnière de la peinture et de la musique improvisée qui petit à petit s’imposera comme le seul outil capable de donner une direction claire à ses visions intérieures. Cette école buissonnière devint un art de vivre, et tout s’organisant autour (l’atelier, le salon de musique, les toiles qui s’amoncellent, les tubes de peinture et les livres qui s’empilent) c’est la vision intérieure qui devient petit à petit réalité. Les expérimentations de la matière, à la manière d’un potier, les élaborations graphiques, les recherches de surfaces, textures, les sujets, les abandons de sujets, les errances, les doutes et les jubilations, finalement les révélations lumineuses, sont inscrites sur les murs, comme si nous avions affaire à des aventures contées. Et il reste des espaces libres. Ma peinture est guidée par des émotions « qui tiennent le mur » et non un sentiment, comme le dit Bonnard. Une émotion, suffisamment forte, suffisamment prégnante pour qu’elle résiste à la raison, et suffisamment belle, pour qu’il soit intéressant de la peindre. Le reste est contextuel, et le reste est de la culture.
« J’ai toujours exposé des artistes que je n’avais pas cherchés. Un jour, j’ai vu un tableau d’Inizan qui m’a ému. Ce qui m’a séduit dans son travail, c’est la matière en équilibre et la lumière qui s’en dégage »
Christian Njiensi

Aller à sa rencontre sur le parcours 2024 : Atelier DUBOIS/INIZAN